Chers Clients, Chers Confrères,

Les circonstances exceptionnelles imposées par l’épidémie de coronavirus, qui ont conduit le Gouvernement de notre pays à prendre des mesures strictes de santé publique converties en ordre de confinement pour une durée prolongée, nous ont amenés à mettre en œuvre, à l’instar de tous les acteurs économiques, des actions visant tout à la fois à préserver la santé de nos collaborateurs, de nos salariés et de nos clients, et à assurer au mieux la continuité de notre activité conseil, de rédaction d’actes et du suivi et de la sécurisation des procédures judiciaires dont nous sommes en charge pour votre compte.

Nous avons donc déployé un Plan de Continuité d’Activité, garant de ce double objectif, en vertu duquel:

Nous demeurons mobilisés et disponibles pour répondre à vos attentes et besoins et vous tiendrons fidèlement informés des évolutions éventuelles de ces modalités en fonction des adaptations nécessitées par les mesures que prendront les autorités à l’avenir.

Bien cordialement à tous,

Les associés de la SELAS MORVILLIERS SENTENAC ASSOCIES

Expertise Des avocats spécialisés pour vous accompagner

Cohésion Une équipe pluridisciplinaire à votre service

Ouverture à
l’international Des conseils et arbitrages pour le développement
de votre entreprise

Proximité Nos bureaux à Toulouse

Actualités

CONTINUITÉ DE NOS SERVICES PENDANT LE CONFINEMENT

En raison des circonstances exceptionnelles imposées par l’épidémie de coronavirus et dans le strict respect des consignes sanitaires prescrites par les autorités, l’accueil téléphonique du cabinet sera suspendu jusqu’à nouvel ordre. Nous sommes organisés en télétravail. 

Le meilleur du droit social 2020

Le cabinet est fier de présenter son département social dans la nouvelle édition du magazine Liaisons sociales "Le meilleur du droit social - Bien choisir son cabinet conseil".

LE GEANT JAPONAIS NINTENDO POURSUIT DEUX GERANTS DE SOCIETE TOULOUSAINS

Deux gérants d'une société informatique de l'agglomération toulousaine ont été mis en cause par Nintendo dans une affaire de contrefaçon de Logiciels. Stanley Claisse, leur avocat, plaidait ce lundi leur bonne foi.